Le Championnat d’Académie d’escalade collège 2015 s’est déroulé dans une bonne ambiance à Saint Thibault des vignes (77). Une organisation de qualité où l’équipe du collège Ronsard en classement « excellence » s’est illustrée par sa deuxième place. Seule l’équipe première peut être qualifiée au Championnat de France UNSS collège.

 

Classement et disparité des équipes en présence :

22 équipes participent à cet événement. Le collège F. Rabelais est classé 12e dans le classement établissement (hors excellence) et 21e dans le classement au « scratch » (toutes catégories confondues) comportant les équipes excellences (6 équipes)  et celles qui sont hors concours (4 équipes n’ayant pas satisfait aux critères d’inscription…).

 

Les élèves et équipes dites « excellence » ont un horaire aménagé et complémentaire dans la discipline (soit 2 à 3 séances hebdomadaire) ; ils bénéficient souvent d’une installation au gymnase du collège ou dans l’enceinte de l’établissement. Ainsi, pour la plupart les élèves peuvent pratiquer l’escalade dès la 6è et ainsi bénéficient de plusieurs cycles durant leurs années au collège.

 

Début d'une manche de 12 mn

Équipe AS APPN du collège F. Rabelais

Bravo aux licenciés du collège de s’être qualifiés pour cette compétition le 11 mars 2015. L’équipe de l’AS APPN du collège en se qualifiant aux Championnat d’Académie d’escalade peut ainsi découvrir sur une structure différente une variété de voies qui enrichit la pratique des élèves ; elle donne l’occasion à un petit nombre de devenir Jeunes Officiels en escalade.

 

Elle conduit chaque grimpeur a un volume de pratique plus important qu’à l’accoutumé 6 « voies de difficulté » et 2 « blocs »  et également dans des niveaux plus difficiles en respect avec l’éthique de la grimpe en tête. Chaque juge est également garant de la sécurité. Il vérifie qu’un grimpeur passe les dégaines dans l’ordre normal ; s’il inverse le passage de la corde, on dit que ce grimpeur fabrique un « yoyo ».

 

Les élèves licenciés de l’équipe

Tous les élèves de l’AS doivent être licenciés à l’Association Sportive et sont alors affiliés à l’UNSS. Sept élèves ont été sélectionnés pour cette manifestation. Caroline et Jules, deux bons grimpeurs ont réalisés des scores honorables (plus de 110 points). Pour accéder au podium, il fallait réaliser un total de 155 points par compétiteur.

En tant que grimpeurs, Léa et Elise ont également défendu les couleurs du collège en réalisant toutes les voies « en tête ». Yanis était le grimpeur remplaçant pour l’équipe ; il a pu grimper sur certaines voies d’entraînement.

La « lecture des voies » est l’action par laquelle le grimpeur imagine à la fois les prises des mains, les poses des pieds et les mouvements à réaliser pour grimper au mieux le parcours sans aucune aide de la corde qui n’est là que pour assurer la sécurité du grimpeur. Les grimpeurs s’assurent normalement entre eux.

 

Margaux et Flavie ont rempli le rôle important de juge avec la possibilité de grimper sur certains temps de cette journée. À cette occasion, Flavie a obtenu sa validation en tant que juge académique.

 

Les voies

Ainsi, les grimpeurs découvrent tous des voies qui sont nouvelles et inconnues spécifiquement « ouvertes » à l’occasion de cette compétition ; les plus sélectives ont été « démontrées » par un grimpeur ou adulte hors compétition. Le niveau maximal des voies atteint le « 6b+ » ; beaucoup de grimpeurs, même des adultes n’atteindront pas ce niveau de pratique. La performance est chronométrée et le temps maximum pour chaque équipe était de 12 mn pendant lequel trois élèves devaient réaliser la meilleure performance.

 

La structure support est très riche en différents volumes et procure une grimpe spectaculaire dans les dévers successifs et certaines lignes obliques inversées…

L’ouverture a été réalisée par des enseignants EPS qui préparent ainsi des parcours de difficultés. L’ordre de passage se fait  par tirage au sort avant la compétition.

Ainsi, certains pourront commencer par des voies faciles, d’autres tenteront de finaliser directement les parcours les plus audacieux. Atteindre le sommet d’une voie, c’est faire le « TOP », qui est validé uniquement lorsque la dernière prise est « contrôlée » et la dernière dégaine «  clippée » (pour la sécurité).

 

                                               Éric DEFROCOURT, professeur EPS, responsable section AS APPN

 

Quelques photos (plus de 200…) de cette compétition sur ce lien mais pour une durée limitée

https://plus.google.com/photos/115422359741940718402/albums/6135978827329416049?authkey=CPGNh_ODvvzE8wE

 

On range… cela fait partie de la compétition…